Règlementation thermique RT 2012

Bien avant que la réglementation thermique ne devienne obligatoire pour toute construction neuve dès janvier 2013, la société Maisons Vasseur remplissait déjà les exigences de la RT 2012.

Parmi elles, nous retrouvons notamment :

  • L’efficacité énergétique minimale du bâti

Elle définit une limitation simultanée du besoin en énergie des composants liés à la conception du bâti (chauffage, refroidissement, éclairage), imposant une optimisation de leur utilisation.

  • La consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire

Elle porte sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs). La consommation d’énergie primaire ne doit pas dépasser les 50KWh/m²/an modulés selon la localisation géographique, l’altitude, la surface du logement et les émissions de gaz à effet de serre.
Pour cela le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement est imposé.

  • Le confort d’été dans les bâtiments non climatisés

La réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été, n’excède pas un seuil. Outre le fait que cela améliore le confort des occupants, cela participe aussi à la limitation du développement de la climatisation.

LOGO-RT2012

Pour garantir la qualité de la mise en œuvre, nous réalisons un traitement de l’étanchéité à l’air de l’enveloppe de nos maisons grâce au test de la « porte soufflante ».

Celui-ci consiste à mettre sous pression le bâtiment grâce à une soufflerie installée sur la porte d’entrée. Il permet de déceler les éventuels défauts d’étanchéité de l’enveloppe.

Nous sommes capables d’accompagner nos clients désireux d’opter pour les énergies renouvelables ou des systèmes très performants. La micro-cogénération est un exemple puisqu’elle permet la production simultanée de chaleur et d’électricité.
D’un point de vue économique, l’investissement supplémentaire nécessaire lors de la construction est rapidement rentabilisé : sur 20 ans, le gain de pouvoir d’achat est estimé à 15000€ pour une maison.

Fédération Française des Constructeurs de Maisons Individuelles
www.ffcmi.com

La FFC a pour vocation la promotion de la maison individuelle, le développement de l’accession à la propriété et à la défense du métier du constructeur.

Indépendante, la F.F.C. regroupe actuellement près 350 de petits et moyens constructeurs de maisons individuelles représentatifs de la profession et du marché en France dont la SARL Claude Vasseur.

logo_qualite2      logo_qualite3

Bâtiment Basse Consommation – Norme BBC

Selon la réglementation du 28 octobre 2011, un bâtiment basse consommation est un bâtiment dont la consommation conventionnelle en énergie primaire (chauffage, refroidissement, ventilation, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, pompes…) est inférieur de 80% à la consommation réglementaire.

Les principes :

  • Une conception bioclimatique (compacité, orientations, apport de lumière naturelle).
  • Une forte isolation thermique (30 cm).
  • Une parfaite étanchéité à l’air de l’enveloppe extérieure et des réseaux.
  • Une bonne performance des équipements techniques (éclairage, chaudière, pompe…) étudiés pour obtenir le meilleur rendement (pas de surdimensionnement).
  • Mode de chauffage : gaz, bois, géothermie (électrique), pompe à chaleur (électrique), etc. La réglementation impose, au-delà d’une certaine surface, une étude comparative sur 20 ans des différents moyens de chauffage à disposition en considérant les augmentations prédites du coût des énergies.